Questions fréquemment posées

Les questions

 

Les réponses

 

Qu’est-ce que la chiropratique?

Ah, la grande question. La chiropratique est un art, une science et une philosophie. La base de ce triangle est la philosophie car sans celle-ci, les deux autres n’auraient pas de direction claire. La philosophie nous donne deux prémisses importantes de la chiropratique: 1-le système nerveux est le chef d’orchestre de votre corps, 2-le corps est capable de s’autoguérir. Ce pouvoir de guérison s’exprime à travers votre système nerveux. Ainsi, le rôle de la chiropratique est de s’assurer que votre système nerveux fonctionne sans interférence afin de laisser votre merveilleux Docteur intérieur faire son travail. Ainsi, à la Maison Chiropratique Petits et Grands, nous ne vous traitons pas et nous ne guérissons pas. Vous faites tout ce travail. Nous ne faisons que vous ajuster et votre corps fait tout le travail. Nous ne faisons que faciliter votre processus naturel de guérison et de mieux-être. L’art nous donne les différentes techniques afin de pouvoir individualiser les soins et être authentique auprès des gens que nous servons. La science est là pour faire avancer la chiropratique et la partager avec d’autres disciplines scientifiques.

[questions]

 

Est-ce que vous “craquez” les gens?

Les chiropraticiens et chiropraticiennes ne “craquent” pas les gens, ils les ajustent. Le fait qu’un ajustement “craque” ou ne “craque” pas ne veut pas dire grand chose et n’est pas important à la Maison Chiropratique Petits et Grands. En fait, le “craquement” s’appelle une cavitation. La cavitation ne représente pas le frottement d’un os sur un autre. Il ne s’agit que de gaz qui est relâché de l’articulation dû à un différentiel de pression lorsque l’ajustement est effectué. C’est un peu comme le “psshh” qui s’échappe lorsqu’on ouvre une bouteille de boisson gazeuse. Lorsque ça ne “craque” pas, c’est en fait comme ouvrir notre bouteille mais lentement. Il n’y a pas de “psshh” mais la bouteille est tout de même ouverte!

Ainsi, à la Maison Chiropratique Petits et Grands, nous ne recherchons pas le “craquement”. S’il se produit, OK, sinon, c’est aussi correct. L’essentiel c’est de s’assurer que l’effet recherché par l’ajustement a été obtenu.

[questions]

 

Est-ce que vous fonctionnez avec des contrats?

En chiropratique, il n’y a pas de contrat. En fait, certains chiropraticiens ou chiropraticiennes offrent des plans de paiement que les gens interprètent comme étant des contrats. À la Maison Chiropratique Petits et Grands, nous n’offrons pas de tels plans. Les gens paient à la visite et ils sont libres de cesser les soins à tout moment.

[questions]

 

Est-ce que vous ajustez les enfants comme les adultes?

Les enfants tout comme les adultes peuvent bénéficier grandement des soins chiropratiques. Naturellement, les ajustements sont très différents avec les enfants car ils sont adaptés à leur corps plus petit et à leur système nerveux beaucoup plus sensible. Ainsi, les ajustements sont exécutés avec beaucoup moins de force qu’avec les adultes. Un peu comme la pression du petit doigt sur l’avant-bras. En fait, un bébé qui est endormi ne se réveillera généralement pas pendant les ajustements!

Les ajustements ne sont généralement pas douloureux ni pour les adultes ni pour les enfants. D’ailleurs, il faut procéder avec tact avec les enfants car avec eux, nous n’avons qu’une chance. Si nous leur faisons mal une seule fois, c’est fini. Cet enfant ne nous fera plus confiance. C’est pourquoi Dre Martine procède avec grande patience et surtout dans la joie et le jeu avec les enfants. Il n’est pas rare de la voir courir derrière un petit de 2 ans afin de l’ajuster pendant qu’il joue. Elle a aussi perfectionné l’art de l’ajustement-en-sautant. Un grand favori des enfants!

[questions]

 

Est-ce que je vais devoir venir toute ma vie?

Ça c’est votre choix! En fait, il y a souvent un malentendu par rapport à ce sujet. En chiropratique, il y a ce qu’on appelle les soins immédiats ou symptomatiques, les soins de réadaptation ou de correction et les soins de maintien/de prévention ou d’optimisation. Vous décidez si vous voulez rapiécer les morceaux jusqu’à la prochaine rechute, si vous voulez vraiment réparer la blessure ou si voulez éviter que celle-ci revienne et vous sentir à votre meilleur en tout temps.

Les membres de l’équipe de la Maison Chiropratique Petits et Grands ont fait leur choix pour eux et pour leurs familles. Ils se font tous ajuster au moins une fois par semaine pour se sentir à leur meilleur. Nous préférons les relations à long terme mais nous serons toujours contents de voir même si vous venez une fois de temps en temps ou si vous n’êtes qu’une aventure d’un soir! À vous de faire votre choix!

En fait, regardez la question d’un autre point de vue. Allez-vous “devoir” aller chez votre dentiste aux 6 mois pour le restant de votre vie? Vous ne le devez pas mais vous irez sûrement parce que vous considérez que vos dents et celles de vos enfants sont importantes. Maintenant pensez à ceci, vous utilisez vos dents à toute fin pratique entre 3 et 6 fois par jour. Combien de fois par jour utilisez-vous votre système nerveux? Combien de fois par jour êtes-vous en contact avec des agents stresseurs pour votre système nerveux commes des traumatismes, des toxines ou des pensées et émotions négatives?

[questions]

 

Est-ce qu’on peut devenir “accro” aux ajustements?

C’est bien ce qu’on espère! Blague à part, regardons une autre situation. Vous commencez à vous entraîner physiquement et vous vous sentez mieux que vous ne vous êtes senti depuis 10 ans. Vous voulez continuer parce que vous aimez ce sentiment. Êtes-vous devenu “accro” de votre programme d’exercices?

En fait, la plupart des gens qui continuent les soins chiropratiques comprennent que ceux-ci font partie d’un régime de vie sain pour eux. Ils peuvent arrêter s’ils le désirent mais ils choisissent de continuer. C’est leur choix.

Et techniquement, si quelqu’un est accro de quelque chose, il lui en faut généralement de plus en plus et de plus en plus souvent pour en ressentir l’effet. À la Maison Chiropratique Petits et Grands, on est content lorsque vous graduez et qu’on réussit à vous voir de moins en moins souvent tout en maintenant le même niveau de bien-être.

[questions]

 

Quelle est la formation des chiropraticiens?

La formation des chiropraticiens est celle d’un doctorat de premier cycle. C’est en fait le même genre de diplôme que celui octroyé aux Docteurs en Médecine. Au Québec, la formation s’offre seulement à l’Université du Québec à Trois-Rivières. C’est une formation de 245 crédits, ce qui en fait le programme de premier cycle le plus chargé au Canada. Ceci correspond en fait à 20 crédits de plus que le plus gros programme de médecine au Canada. Le programme est d’une durée de 5 ans à raison de 10 crédits par session. Un programme universitaire de premier cycle habituel compte 5 cours par session. Les étudiants en chiropratique sont donc à l’Université du matin au soir! La dernière année et demie est constituée d’un internat à la Clinique Universitaire de Chiropratique. C’est donc là que les aspirants chiropraticiens et chiropraticiennes pratiquent avant de s’établir dans votre région. Durant l’internat, ils doivent voir un minimum de 50 nouvelles personnes, ils doivent effectuer un minimum de 400 ajustements et passer un minimum de 1200 heures à la Clinique!

Les chiropraticiens sont aussi tenus par la loi de suivre des formations continues à chaque année afin de s’assurer qu’ils maintiennent un niveau de compétence.

De plus, certains chiropraticiens choisissent de suivre des formations ou des séminaires supplémentaires afin de parfaire certaines connaissances, en acquérir d’autres ou approfondir certains sujets. Ainsi, Dre Martine possède un Diplomate du Conseil International de Chiropratique Pédiatrique. Cette formation de trois ans visait à raffiner les aptitudes cliniques du chiropraticien par rapport aux bébés, aux enfants et aux femmes enceintes.

[questions]

 

Qu’est-ce qu’un ajustement?

De façon classique, un ajustement est un mouvement spécifique de faible amplitude et de haute vélocité qui est appliqué à la colonne vertébrale ou à toute autre articulation dans le but de stimuler le système nerveux. Un ajustement se distingue d’une manipulation par sa précision. Au Québec, les chiropraticiens sont les seuls professionnels habilités à faire des ajustements de la colonne vertébrale.

 

Pourquoi j’irais voir un chiropraticien?

Les gens consultent en chiropratique pour une foule de raisons, autant des gens en douleur que des gens qui se sentent bien. En fait, étant donné que la chiropratique aide votre corps à fonctionner à son meilleur et à se guérir lui-même, les possibilités sont illimitées. Naturellement, beaucoup de gens consultent pour des maux de dos, de cou, de tête ou à d’autres articulations. Cependant, la plupart des gens sont surpris d’apprendre que la chiropratique n’avait rien à voir avec les maux de dos. En fait, la première personne à avoir été ajustée était une personne sourde qui a retrouvé l’audition suite à l’ajustement chiropratique. Ainsi, les gens qui consultaient en chiropratique au début de la profession souffraient de tuberculose, de polio ou d’autres afflictions pour lesquelles la médecine conventionnelle ne pouvait plus rien. Les bienfaits pour les maux de dos sont un peu comme un effet secondaire des ajustements. Ce n’est d’ailleurs que dans les années 1950 que la chiropratique commença à s’afficher comme pouvant aider pour les maux de dos.

Attention cependant, la chiropratique ne prétend pas guérir quelques conditions que ce soit. À la Maison Chiropratique Petits et Grands, nous ne guérissons personne et nous ne traitons personne. Nous ajustons des individus et leurs corps font le reste du travail.

Par exemple, par le passé, nous avons aidé des gens qui souffraient de muguet, de problèmes de digestion, de baisse d’énergie, de problèmes de prostate, d’infertilité, de difficultés d’accouchement, de troubles autistiques, de troubles du sommeil, d'angoisse et de stress, de psoriasis, d’eczéma, d’allergies, d’otites, d'énurésie (pipi au lit), et de dysphasie autant que de problèmes de dos, de cou, de hanche, de genou, de cheville, d’épaule, de coude ou de poignet.

[questions]

 

Est-ce que les bébés ont besoin de soins? Ne sont-ils pas trop jeunes?

Les bébés sont les premières personnes qui devraient être ajustées! Pensez-y! Bébé vient de passer neuf mois, recroquevillé, entassé, quoique bien blotti, dans le ventre de maman. Imaginez-vous, enfermé dans une boîte pendant neuf mois… Aussi, le processus de la naissance, même de la naissance la plus naturelle, est relativement traumatisant pour bébé. Pensez à toutes les pirouettes que bébé doit faire pour sortir et ce, avec un utérus qui pousse sur lui avec force aux minutes… Par la suite, à la sortie, on tire souvent sur sa tête pour “faciliter” sa sortie. Pensez-y, quelle est la partie du nouveau-né que tous d’instinct protègent? Le cou! Et on le tractionne à la naissance!

Tout chiropraticien est en mesure d’ajuster des bébés et des enfants. Dre Martine a, quant à elle, décidé de parfaire sa formation de base afin d’être encore plus en mesure de bien servir les tout-petits et les mamans enceintes. C’est pourquoi elle possède son Diplomate du Conseil International en Chiropratique Pédiatrique.

Les enfants de Dre Martine ont été ajustés à une quelques heures de vie. Ils se font ajuster régulièrement depuis. Ils n’ont jamais eu de colique, ni d’otite et ils n’ont jamais pris de médicament ni d’antibiotique.

D’ailleurs, l’ajustement chiropratique est extrêmement sécuritaire chez les bébés car les techniques utilisées sont encore plus douces que celles utilisées chez les adultes. En fait, il arrive souvent que bébé arrive endormi et que nous soyons en mesure de l’ajuster sans qu’il ne se réveille.

[questions]

 

Est-ce que ça fait mal?

Les ajustements chiropratiques comme tels ne font pas mal. Au contraire, l’ajustement fait généralement du bien. Il se peut cependant que le point de contact soit douloureux, surtout lorsqu’on vient en dernier recours et qu’on a très mal d’avance. Aussi, il se peut que vous ressentiez de la douleur si nous devons avoir recours à du travail musculaire car un muscle qui n’est pas en santé est sensible au toucher. Cette douleur est cependant passagère.

Dites-vous que si les ajustements faisaient mal, les enfants n’aimeraient pas se faire ajuster et c’est le contraire qui se produit. Les enfants adorent les ajustements. Ils savent qu’ils se sentent mieux après et que ceux-ci sont bons pour eux. C’est un jeu pour eux.

[questions]

 

Est-ce que la chiropratique est une religion?

La chiropratique n’est pas plus une religion que ne l’est l’art dentaire, l’optométrie ou la médecine. Ce qui me fait toujours sourire, c’est lorsque les gens disent: “Oh moi, je ne crois pas à ça la chiropratique.”. Et bien moi non plus! Je n’y crois pas car la chiropratique n’est pas une question de croyance, pas plus que la médecine ne l’est. On entend jamais personne dire: “Oh moi, je ne crois pas à ça la médecine”. La médecine, comme la chiropratique, est tout simplement. Que vous y croyez ou non n’en change en rien le fonctionnement.

Cette question revient probablement souvent parce que la chiropratique affiche d’emblée la philosophie qui la sous-tend. Là n’est pas une question de religion mais bien de fondement. La philosophie est tout aussi importante que les autres fondements de la chiropratique et c’est elle qui lui donne sa direction.

[questions]

 

Est-ce que c’est couvert par l’Assurance-Maladie? Est-ce que mes assurances vont couvrir les soins chiropratiques?

Les soins chiropratiques ne sont pas couverts par la Régie de l’Assurance Maladie du Québec. Cependant, la majeure partie des compagnies d’assurances couvrent les soins chiropratiques. Souvent, les soins sont couverts jusqu’à un maximum de 400$ ou 500$. Quelques fois, la compagnie va aussi imposer un maximum de remboursement par visite ou un pourcentage de couverture. Si vous êtes couverts pour les soins chiropratiques, apportez-nous votre feuillet de couverture et il nous fera plaisir de vous expliquer comment votre régime fonctionne.

À la Maison Chiropratique Petits et Grands, nous vous demandons de payer vous-mêmes vos visites et vous soumettez un reçu de soins à votre compagnie d'assurances pour obtenir votre remboursement.

[questions]

 

Est-ce que c’est dangereux?

Tout soin de santé comporte une part de risque, que ce soit les soins chiropratiques, médicaux, dentaires ou autres. C’est pourquoi l’ajustement vertébral est un acte légalement réservé aux chiropraticiens au Québec car eux seuls sont habiletés à s’en servir de façon sécuritaire, après plusieurs années d’études. À la Maison Chiropratique Petits et Grands nous mettons une emphase particulière sur le consentement éclairé avant de commencer les soins. Il s’agit d’une question d’éthique professionnelle.

L’ajustement chiropratique est sécuritaire, ne requiert pas l’utilisation de drogue ou de médicament et est non-invasif. Les effets secondaires de l’ajustement chiropratique sont les suivants. Après un ajustement, il se peut que vous vous sentiez raides ou "raqués", surtout lors des premiers ajustements, comme lorsqu’on commence un nouveau programme d’entraînement. Ces courbatures devraient disparaître rapidement. Il peut aussi arriver que l’ajustement joue sur votre niveau d’énergie. Ainsi, certaines personnes se sentent tellement reposées après l’ajustement qu’elles aimeraient aller se coucher. D’autres personnes se sentent tellement pleine d’énergie qu’elles pourraient monter une montagne. Ces réactions ne sont pas obligatoires mais elles peuvent arriver.

Au niveau des complications plus rares, on compte les fractures de côtes, les étourdissements temporaires, l’engourdissement local et la douleur irradiante. Il se peut aussi qu’un accident vasculaire cérébral (AVC) se produise. Ce risque est très très très minime. Dans le pire des cas, on parle d’un ou deux AVCs sur un million d’ajustements. En comparaison, la pilule anticonceptionnelle a un risque de 3 AVC sur 10 000 et elle est considérée comme hautement sécuritaire. À un ou deux sur un million, l’ajustement chiropratique arrive loin derrière.

Un commentaire publié en Février 2002 dans Annals of Internal Medicine a révisé plus de 160 rapports et études sur la chiropratique. Par rapport à la sécurité des ajustements cervicaux, on peut y lire; “La rareté apparente de ces événements accidentels rend difficile l’évaluation de l’ampleur et des complications du risque. Aucune complication sérieuse n’a été notée dans plus de 73 études cliniques contrôlées ou dans n’importe laquelle des séries de cas évaluées jusqu’à date”.

Une étude canadienne publiée en 2001 dans le journal Stroke a aussi conclu que l’AVC associé avec l’ajustement cervical est tellement rare qu’il est difficile d’en calculer le ratio de risque. Les auteurs ont mentionné que: “Les preuves à date indiquent que le risque associé avec la manipulation chiropratique du cou est à la fois petite et estimé de façon non-précise. Le niveau estimé de risque est moins que celui associé avec plusieurs tests diagnostiques ou médicaments prescrits fréquemment utilisés".

[questions]

 

Est-ce qu’on peut être spécialisé en chiropratique pédiatrique? En quoi consiste les études post-doctorales en chiropratique pédiatrique?

Non, aucun chiropraticien ne peut s’afficher comme étant spécialisé en chiropratique pédiatrique, du moins pas au Québec. Le Code des Professions du Québec définit ce qui constitue une spécialité et les études post-doctorales en chiropratique pédiatrique ne rencontrent pas les critères pour être définies comme une spécialisation. Ainsi, un chiropraticien peut tout au plus dire qu’il a un intérêt spécial pour, qu’il a une concentration ou qu’il a fait des études post-doctorales en chiropratique pédiatrique, mais il ne peut pas dire qu’il est spécialisé ni en chiropratique pédiatrique, ni pour les enfants, ni pour les femmes enceintes. Dre Martine a donc un intérêt spécial pour les femmes enceintes et les enfants, et elle a fait les études post-doctorales pour poursuivre cet intérêt.

Il est aussi important, d’entrée de jeu, de rappeler aux gens que n’importe quel chiropraticien peut ajuster des femmes enceintes et des enfants, car tous les chiropraticiens ont des cours de base concernant ces populations dans leurs études de Doctorat en Chiropratique. C’est le même principe qu’un médecin généraliste qui peut suivre des femmes enceintes ou voir des enfants.

Il existe deux programmes d’études post-doctorales en chiropratique pédiatrique. Le premier, soit le certificat, est offert par l’Association de Chiropratique Pédiatrique Internationale (ICPA) et par le conseil pédiatrique de l’Association Chiropratique Internationale (ICA) et consiste en un certificat de 120 heures. Durant cette formation, les étudiants perfectionnent leurs aptitudes dans les soins pour enfants et femmes enceintes et sont aussi exposés à une variété de sujets touchant ces populations. Il y a environ 5 chiropraticiens dans la région qui détiennent un tel niveau d’études post-doctorales et Dre Martine est l’un d’eux.

Le deuxième programme est offert par le Conseil International de Pédiatrie Chiropratique (ICCP) par l’entremise de l’Association de Pédiatrie Chiropratique Internationale et de l’Association Chiropratique Internationale. Ce programme est 360 heures. Après le certificat de 120 heures, le candidat est invité à suivre 240 heures de formation supplémentaire sur une autre période de 2 ans afin de parfaire ses connaissances et ses aptitudes auprès des femmes enceintes et des enfants. Les candidats doivent par la suite écrire un article scientifique ainsi qu’un article de vulgarisation. Après avoir réussi les examens de fin d’année et avoir soumis leurs articles, ils peuvent alors participer à l’examen de synthèse se tenant une fois par année aux États-Unis sur une période de 3 jours. Seuls les candidats ayant réussi toutes les exigences obtiendront leur Diplôme du Conseil International de Pédiatrie Chiropratique (DACCP). Présentement, seulement 7 chiropraticiennes ont obtenues leurs DACCP au Québec, et Dre Martine est la première et la seule chiropraticienne de la région de l’Outaouais à détenir ce diplôme.

[questions]

 

Copyright © 2006 Maison Chiropratique. Tous droits réservés.
Site internet crée par Technically Simple.